Marie-Pierre en Guadeloupe

Bonsoir

Eh oui, tout le monde est au lit, j’ai fini de trier toutes les photos et je m’attaque donc à vous raconter les deux derniers jours.

Promenade matinale à Saint-Anne
Promenade matinale à Saint-Anne

 

Je m’étais arrêtée à la journée du jeudi 26 avril, fin de matinée.

Rien fait de particulier ce jour là à part me reposer.
Apéritif dinatoire le soir avec toutes les personnes du site organisé par le propriétaire, c’est-à-dire 17 personnes, propriétaires inclus.

Au menu, vous vous en doutez, rhum, rhum arrangé accompagné d’accras, de petits boudins noir (pas trop épicés) et de petits boudins blancs (à la morue).

Tout avait été préparé par la maîtresse de maison … un vrai régal et une ambiance détendue.
Un bel échange avec le propriétaire qui est aussi agriculteur.

Le lendemain, vendredi 27 avril, départ à la journée pour Basse Terre.

Pélican à Saint-Anne
Un pélican à Saint-Anne

 

Premier arrêt au Saut de la Lézarde, route de la Traversée du côté de Vernou.

J’ai souffert pour y accéder mais quelle récompense au bout : une magnifique cascade d’une douzaine de mètres dans un cadre idyllique.

Plus sauvage que le site de la cascade aux écrevisses, du fait peut-être de sa difficulté d’accès.

La descente se fait par un chemin serpentant à travers la forêt tropicale.
Le sol, de la glaise, était glissant bien qu’il n’ait pas plu.
De jolies fleurs étaient visibles tout le long du chemin dont la rose de porcelaine particulièrement belle quand elle est épanouie.

La baignade à l’arrivée fût très rafraichissante.
L’eau, bien que plus fraîche que la mer reste à une température raisonnable, aux alentours de 24°C je pense.
Le bassin, réceptacle de la cascade, est entouré d’une végétation luxuriante et de roches dont s’écoulent de petits filets d’eau.

J’angoissais particulièrement de remonter aux vues de la difficulté que j’avais eu à descendre et de la migraine qui s’était déclenchée par la chaleur et l’effort physique.

Après une remontée plus rapide et moins difficile que je ne l’imaginais, nous voici de retour à la voiture tout crottés et affamés.

Nous sommes repartis vers la côte sud est de Basse Terre en quête d’un endroit où se restaurer.

Après maintes recherches et quasi au bord de l’évanouissement (le ventre de Christelle criait famine) nous avons jeté notre dévolu sur une baraque proposant sandwichs et divers plats sur le parking du Super U à Capesterre.

Pas top comme environnement, mais à près de 14H nous ne pouvions plus faire les difficiles.

Commande passée de poulet grillé pour quatre d’entre nous et d’un hamburger complet le tout accompagné de frites et d’une boisson fraîche.
Installation pittoresque (j’ai dû m’assoir par terre vu la solidité des chaises) mais repas succulent et d’autant plus apprécié après l’effort du matin.

Nous n’allions pas repartir sans un bain de mer et nous voici maintenant en quête d’une plage.

Notre choix s’est arrêté sur la plage du Roseau en remontant de Capesterre vers Pointe à Pître aux environs de Sainte Marie / Goyave.

L’accès se fait au milieu de plantations de bananiers mais quelle déception à l’arrivée : un vrai dépotoir sur la plage !

Après avoir suivi un peu le chemin et aperçu quelques autochtones à la baignade, nous nous décidons quand même à faire trempette.
Et là, un pur bonheur pour les yeux : poissons multicolores à foison et vols de pélicans à la pêche.

Aucun regret sur notre choix et un bon moment de baignade.

Retour sur Grande Terre, fatigués mais tous contents de notre journée.

Petit arrêt pour goûter l’eau de coco : au bord de la route, une camionnette et un homme avec une machette qui décapitait les noix … trois pailles et nous voici désaltérés.

Journée fatigante mais oh combien riche en découvertes.

Le lendemain, samedi 28, je suis restée la matinée au gîte avec Alison et Anaïs à bricoler (un peu de couture, tri des photos, …).

Tony et Christelle sont quant à eux partis se promener sur la marina à Saint François et sont rentrés avec notre déjeuner pris au marché : poisson et christophines accompagnés de divers fruits et légumes.

Après un copieux repas nous sommes partis visiter la Pointe des Châteaux, comme ça, sans faire la sieste.

Site magnifique proche de Saint François qui figure, comme son nom l’indique, une pointe bordée de chaque côté par la mer.

La baignade est très dangereuse car la mer, très agitée, se fracasse avec bruit contre les roches.

Je suis restée tranquille à bouquiner le temps que Christelle, Tony, Anaïs et Alison montent à la croix surplombant la Pointe.

A leur retour nous avons dégusté du sorbet coco et passion/mangue/ananas.

C’est toujours un mystère pour moi : comment peuvent-ils fabriquer du sorbet au bord de la route, avec une température extérieure à plus de 30°C ?
Ils ont une espèce de baratte (une sorbetière) avec un cylindre contenant le sorbet, ce cylindre étant entouré de glace avec du sel.

Et ils tournent, ils tournent, ils tournent, contrairement aux shadocks qui pompaient !!!

Pas de retour au gîte sans bain de mer.

Nous nous sommes arrêtés à la plage de l’anse à la Gourde, légèrement plus haut que la Pointe des Châteaux. Nous arrivions alors que beaucoup de gens partaient.

Déjà 17H … Que le temps passe vite en vacances.

A peine les pieds dans l’eau que nous voici assaillis par les poissons : besoin d’une pédicure ?
Il n’y a qu’à demander !
Multitude de poissons au bord de l’eau et (encore !) un régal pour les yeux d’autant que le soleil était présent pour mettre en valeur la faune sous marine.

Petite tête dans la piscine et bon repas de crudités et accras accompagnés de courgettes.

La température le soir est très agréable en ce moment.
Plus fraîche qu’à notre arrivée ?
Je ne crois pas mais nous nous habituons à la chaleur et la supportons de mieux en mieux.

Il est 23H30 et il fait encore 27,3°C à l’intérieur malgré le ventilateur et les volets ouverts.
Ah oui j’ai oublié de vous dire : il n’y a aucune fenêtre dans le gîte, que des volets !

Bon, il est temps que j’aille me coucher …

Gros bisous à toutes et tous.

Marie-Pierre

Précédent

3 réponses sur “Marie-Pierre en Guadeloupe”

  1. Ping : Louer, séjourner, voyager en Guadeloupe » Déjà 3 jours en Guadeloupe
  2. Hello L.O My name is Ashley and I’m in the process of losing weight (beginner), if I do your butt exercises will they help me lose weight in my thighs, and if so does that mean i’ll lose it in butt too at first?thank you

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *